Assurance déménagement : que prend-t-elle en charge ?

assurance déménagement prise en charge

On pourrait avoir tendance à l’oublier, pourtant l’assurance déménagement est essentielle pour couvrir les dommages éventuels, qu’ils soient causés par le propriétaire ou les déménageurs. Quoiqu’il en soit, la société de déménagement a l’obligation d’avoir contracté une assurance de base pour les garanties minimums obligatoires (généralement pour toute casse due à une mauvaise manipulation). Toutefois certains événements ne sont pas couverts, tels que les emballages mal préparés, un vol ou une agression, ou encore un vice propre au bien (comme un meuble vermoulu, ou qui ne supporte pas le déplacement).

Comment ça marche ?

Avant de souscrire une assurance déménagement, il est intéressant pour vous de vous renseigner tout d’abord auprès de votre assureur multirisque habitation pour connaître votre couverture actuelle et ce qu’elle comprend. Si votre déménagement est couvert, vous devez adresser un courrier recommandé avec accusé de réception en indiquant la date du déménagement ainsi que l’adresse de votre futur logement. Dans le cas où cette couverture est inexistante, vous pourrez demander une extension de garantie auprès de votre assureur, ce qui couvrira les problèmes non prévus par la déclaration de valeur. Cette garantie est fortement recommandée, même pour couvrir les dommages qui ne sont pas causés par la société de déménagement (conditions atmosphériques, vols, dégâts sur le véhicule en location utilitaire, etc.)

Les démarches à suivre

– Contactez le déménageur et demandez une copie du contrat d’assurance. Cela vous indiquera le nom de la société d’assurance, quels montants sont remboursés, quelles sont les conditions de garantie et les conditions générales.

– Estimez la valeur du mobilier à déménager. En fonction du montant pris en charge, vous pourrez vous rendre compte immédiatement s’il est nécessaire de contracter une assurance spécifique pour être indemnisé de façon optimale.

– Renseignez-vous sur le montant de la franchise, qui est indiqué dans le contrat souscrit. De même, n’hésitez pas à lire également les conditions générales et conditions particulières.