Le congé déménagement en entreprise

Vous avez prévu de déménager mais restez dans la même entreprise ? Vous vous demandez peut-être si votre employeur est dans l’obligation de vous accorder un congé déménagement… Voici quelques éléments de réponse.

Préparer son déménagement : avez-vous droit au congé déménagement ?

Selon le droit du travail, aucun congé spécifique n’est prévu en cas de déménagement. En théorie, c’est donc à vous de prévoir ces congés sur votre solde, par exemple en posant des journées de RTT ou des congés payés. Mais les conventions collectives d’entreprise, négociées au niveau de votre société, peuvent prévoir un congé spécifique pour le déménagement, que vous soyez employé de la fonction publique ou du secteur privé. Généralement, ce congé peut être pris une fois par tranche de 12 mois et n’est pas imputable à vos cinq semaines de congés annuels.

Nos conseils pour votre congé déménagement

Avant de faire vos cartons de déménagement, pensez à demander votre congé à votre employeur ! Pour cela, il vous suffit de lui en faire la demande en justifiant votre changement d’adresse à venir : photocopie du bail, première facture d’électricité, d’eau… Dans le privé, votre congé déménagement sera assimilé à un congé pour évènements familiaux : il pourra être accordé pour une à deux journées, selon votre convention collective. Dans le public, une autorisation spéciale d’absence pourra être accordée, entre 1 et 3 jours. Dans les deux cas de figure, ce congé déménagement sera un congé payé, car assimilé à des jours travaillés.