Prime de déménagement : comment ça marche ?

prime de demenagement

Connaissez-vous les primes de déménagement ? Que vous soyez en activité professionnelle ou à la tête d’une famille nombreuse, ces primes vous concernent peut-être et, compte tenu des frais que peut occasionner un déménagement, autant dire qu’elle peuvent être bienvenues ! Différentes conditions sont requises pour prétendre à ce type de dispositifs proposés par la CAF, le Pôle Emploi et certains employeurs.

Prime de déménagement CAF

La prime octroyée par la CAF au titre d’un déménagement est de l’ordre de 1.000 euros suivant le nombre d’enfants. Pour y prétendre, deux conditions doivent être remplies. D’une part, il faut tout d’abord avoir à charge au moins trois enfants, dès lors que vous avez déménagé jusqu’à deux ans maximum après la naissance du petit dernier. D’autre part, vous devez obtenir une aide au logement pour votre nouveau logement au cours des six mois suivant le déménagement.

Prime de déménagement Pôle Emploi

Dédiée aux personnes en recherche d’emploi, la prime de déménagement, plafonnée à 1.500 euros, s’adresse aux personnes ayant trouvé un nouvel emploi à plus de 60 km de leur logement actuel. A ce titre, il vous faut conclure un contrat à durée indéterminée ou un à durée déterminée de plus de six mois.

Prime de déménagement Employeur

Enfin, si vous avez été muté dans le cadre de votre activité professionnelle, la convention collective dont vous relevez peut inclure une prime de déménagement, versée, le cas échéant, par votre employeur. Le montant de cette prime varie suivant la convention collective, mais attention, vous ne pouvez la cumuler à celle proposée par la CAF. En parallèle de vos démarches déménagement, il vous faudra simplement vous renseigner pour savoir si vous êtes concerné.