Louer un camion adapté au poids de vos affaires

Vous déménagez en camion de location et louez un box de stockage ? Vous avez peut-être eu recours à un calcul savant pour connaître une information capitale : le volume global des affaires déménagées. Néanmoins, un autre chiffre est à ne pas oublier pour votre transport : le poids des meubles et des cartons.

Les démarches pour votre déménagement : anticiper, et s’adapter

Les véhicules français ne doivent pas, pour pouvoir rouler, dépasser un poids légal de charge autorisé. Ce poids total autorisé à charge (PTAC) inclut le poids du camion de location plus le chargement (meubles et cartons). Ce PTAC vous sera indiqué par la société de location et confirmé, généralement, sur l’étiquette dédiée au poids et au gonflage des pneus située dans la portière conducteur ou passager.

Difficile, pour autant, de pouvoir estimer le poids total des meubles et cartons déménagés. Si certaines déchetteries proposent un système de bascule pour peser le véhicule, vous n’aurez pas nécessairement le temps de vous y rendre le jour J. Veillez alors à évaluer approximativement (balance pour les cartons, estimation pour les meubles) le poids total de vos affaires pour ne pas dépasser le plafond légal et risquer un contrôle fatal. Si vous hésitez entre deux modèles de camion, demandez conseil à votre loueur.

Démarches, déménagement et amendes : que risque-t-on en surpoids ?

Concrètement, les forces de l’ordre ne procèdent pas à des contrôles systématiques des camions de déménagement, mais peuvent arrêter un véhicule qui semble en surpoids. Si le surpoids ne dépasse pas les 5%, une simple amende est infligée mais le camion peut repartir. Au-delà de 5 %, le véhicule est immobilisé, la carte grise confisquée et le camion doit être vidé pour pouvoir repartir.

Sachez enfin que les contrôles ont généralement lieu sur les péages, bretelles d’autoroutes, entrées et sorties de villages.