Déménagement : mettre à jour sa carte grise

Une fois passée l’épreuve du déménagement et la logistique de l’installation, place aux formalités. Une des démarches à ne pas oublier concerne votre carte grise : cette dernière doit être mise à jour, dans un délai d’un mois.

Carte grise : les démarches obligatoires

L’adresse de votre carte grise doit être modifiée dans les mois qui suivent votre déménagement, même si vous comptez vendre votre véhicule. Deux cas de figure se présentent à vous : si votre véhicule est déjà immatriculé dans le nouveau système (SIV, avec une plaque de type « AB-123-CD »), vous pouvez la plupart du temps notifier votre changement d’adresse par internet, sur le site internet de votre préfecture. Seule exception : si vous déménagez (et donc changez d’adresse) pour la 4e fois, vous serez obligé de réaliser une nouvelle carte grise.

En revanche, les véhicules immatriculés avec l’ancien système (de type « 1234-AB-56 ») devront se voir attribuer un nouveau numéro d’immatriculation et une nouvelle carte grise. Ce changement doit être fait en préfecture, sur place ou par courrier.

Préparer votre mise à jour de carte grise

Vous pouvez, au moment de préparer votre déménagement, prendre d’ors et déjà rendez-vous avec votre préfecture ou déclarer à l’avance votre changement d’adresse. L’accès aux services en ligne des préfectures et sous-préfecture se fait via le site internet du gouvernement, dans la rubrique spécifique suivante : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12118. Un bon moyen de gagner du temps au moment de déballer vos cartons de déménagement.

Plusieurs documents vous seront demandés si vous devez changer votre carte grise (justificatif d’identité, de domicile notamment), tandis que vous pourrez simplement déclarer votre changement sans documents particuliers si vous êtes déjà immatriculé dans le nouveau système SIV.