Déménagement : changer de Caisse Primaire d’Assurance Maladie

Lorsque vous déménagez, votre changement d’adresse vous oblige à modifier vos coordonnées auprès de divers organismes publics, dont la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie), qui gère les remboursements obligatoires de vos soins. Explications et conseils pour une procédure simplifiée.

Anticiper vos démarches, avant votre déménagement

Sachez que vous pouvez profiter de votre changement d’adresse pour informer l’administration française une bonne fois pour toute : une plateforme centralise votre changement et le répercute auprès de différents services publics, tels que la CAF, le service des impôts, Pôle Emploi, et bien évidemment, la CPAM. Vous devez pour cela créer un compte auprès de ce service, en renseignant votre numéro de Sécurité Sociale.

Ne tardez pas ! Cette procédure peut prendre jusqu’à 5 jours ouvrés pour être validée. Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans cette démarche. Dans tous les cas, effectuez cette démarche si possible avant de charger vos cartons de déménagement !

CPAM et déménagement : votre démarche en direct

Vous pouvez également contacter directement votre CPAM par courrier, en lui précisant les différents éléments lui permettant de réaliser le changement d’adresse : vos coordonnées, votre numéro de sécurité sociale, vos adresses d’ancien et de nouveau domicile. Demandez le transfert de votre dossier vers la CPAM du secteur de votre nouveau lieu de résidence, et joignez une copie de votre attestation de carte vitale ainsi qu’un RIB.

N’oubliez pas, le cas échéant, de prévenir la mutuelle à laquelle vous êtes inscrit. Cette dernière devra être en mesure de pouvoir faire le lien (et, le cas échéant, la liaison NOEMIE permettant l’envoi automatique des décomptes de soin) avec votre nouvelle CPAM.